Coopération : Le BMN et le FAGACE préparent un nouveau partenariat

Le représentant résident pour la zone CEMAC de cette institution panafricaine s’est entretenu à ce sujet le 07 septembre dernier avec le directeur du Bureau.


Près d’une heure d’audience. C’est le temps qu’auront duré les discussions entre le directeur du Bureau de mise à niveau (BMN) des entreprises et le représentant résident du Fonds africain de garantie et de coopération économique (FAGACE) pour le Zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Yacoubou Abdoulaye est venu discuter avec Chantal ELOMBAT MBEDEY des grands centres d’intérêts communs entre le FAGACE et BMN. Deux institutions liées par un partenariat dont le renouvellement était au cœur de cette audience qui s’est déroulée le 07 septembre dernier au siège du BMN à Yaoundé.
Chantal ELOMBAT MBEDEY et Yacoubou Abdoulaye dont c’était la première rencontre, ont longuement échangé sur les difficultés qu’éprouvent les entreprises pour accéder aux financements indispensables pour leur développement. Les deux personnalités ont notamment exploré les pistes de solutions pour remédier à ce problème. Le représentant résident du FAGACE zone CEMAC a évoqué les différents mécanismes que cette institution panafricaine déploie au bénéfice des PME et pour l’essor de ses États membres. Yacoubou Abdoulaye s’est par ailleurs félicité du « rôle très important que joue le BMN dans l’écosystème économique », et a assuré Chantal ELOMBAT MBEDEY de « l’engagement et la détermination du directeur général du FAGACE a œuvrer aux côtés des institutions comme le BMN pour contribuer au développement des entreprises ».
Le directeur du BMN a quant à elle présenté le Bureau, ses réalisations, et ses défis. Chantal ELOMBAT MBEDEY a notamment indiqué que le BMN dispose d’un document boussole qui s’inscrit dans le droit fil de la Stratégie nationale de développement, et qui met l’accent sur l’intensification du Programme national de mise à niveau à l’effet de contribuer au rattrapage technologique des entreprises et la promotion du made in Cameroon. Le directeur du BMN a indiqué que dans cette perspective, la question du financement des plans de mise à niveau des entreprises était une préoccupation très importante pour le Bureau qui a multiplié dans cette optique, ces dernières années, des partenariats avec diverses institutions financières dont le FAGACE.

Au terme de cette audience, l’on a appris que l’objet de la prochaine convention en gestation avec cette institution financière panafricaine porte sur « l’ensemble des facilités préférentielles que le FAGACE accepte de concéder aux entreprises admises au programme national de mise à niveau et de restructuration qui en font la demande. Ces facilités seront adossées sur les produits financiers proposés par le FAGACE et le cas échéant, sur ceux soumis par le BMN. En contrepartie, le Bureau de Mise à Niveau s’engage à rassurer le partenaire de l’effectivité du programme d’investissements des entreprises admises à la mise à niveau et à la restructuration.
Les modalités de mise en œuvre de ce partenariat sont décrites dans les articles ci-dessous ».
Dans cette convention qui devrait être conclue début octobre 2021 au Benin pour une durée de trois (03) ans renouvelables, le FAGACE propose d’accompagner les entreprises camerounaises concernées et adhérentes au PNMAN, en leur accordant des garanties ou en en apportant son appui technique à celles remplissant les conditions prescrites par les textes du FAGACE à obtenir des financements directs (prêts directs) auprès de ses partenaires.


Reactions

Yacoubou Abdoulaye, représentant résident FAGACE en zone CEMAC

« La signature de la convention ne devrait plus tarder »

Nous avons eu un entretien riche et plein de bonnes perspectives avec le Directeur du BMN. Pour rappel le FAGACE et le BMN ont signé un accord de partenariat en 2018. Cet accord a permis de jeter les bases d’un processus d’accompagnement conjoint des PME/PMI au Cameroun. Ces dernières pourront non seulement bénéficier de l’appui du BMN en termes de mise à niveau, de restructuration ou d’amélioration du système de management qualité mais aussi des concours notamment en garantie du FAGACE pour accéder au financement.  Cette double intervention du BMN et du FAGACE permettra à coup sûr de résoudre le problème d’éligibilité des PME/PMI aux crédits bancaires. C’est pour cela que nous accordons une importance particulière au renouvellement de la convention dont la signature ne devrait plus tarder. Les équipes techniques du BMN et celles du FAGACE ont été sensibilisées sur les objectifs visés à travers ce partenariat en développement et sur les actions idoines à mettre en œuvre pour toucher les acteurs économiques visés et répondre à leurs attentes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Les champs obligatoires sont indiqués avec *