Le Cameroun entre maintenant dans l’agriculture dite de seconde génération, avec la mécanisation de ses outils de production. Il en résultera une augmentation de la production alimentaire qui nécessitera des unités de transformation, de séchage, stockage et conservation mais aussi de mise en marché et ce en respectant les normes de production, phytosanitaires et commerciales. L’ambition du gouvernement étant de faire du Cameroun le grenier de l’Afrique Centrale. D’ailleurs, un technopole agro-industriel a été créé à cet effet à Ouassa-Babouté.

Vous êtes promoteur d’une unité agro-industrielle? Venez vite vous inscrire au BMN pour bénéficier de la mise à niveau et de la certification de vos processus de production.

   Adhérez ici